une race, 7 Lignées...

Durant plusieurs décénnies, et cela depuis l'apparition de Folie 249 en 1874, les éleveurs ont essayé de construire les bases solides de la race. La création du stud book en 1926 et son approbation nationale fut donc une véritable victoire pour ces éleveurs. A ce moment, la création du livre d'élevage nécessitait la mise en place d'une base généalogique solide. Sept lignées furent donc créées pour fonder les racines de l'arbre; toutes éclairées par une séléction de sept étalons descandants de Folie 249 et de ses fils (Folie 14 et Hafling). Ils représentaient à eux seul, toutes les caractéristiques de la race Haflinger mais avaient aussi chacun leur particularité qui les distinguaient les uns des autres.

La première lettre de leur nom, fonda la lettre nominative de leur lignée:

Anselmo (Lignée A), Bolzano (Lignée B), Nibbio (Lignée N), Stelvio (lignée S), Student (lignée ST), Massimo (Lignée M) et Liz Willi (lignée W). (Cliquez sur la lignée pour en savoir plus sur chacune)

Avec le temps, la part des lignées dans la descendance du haflinger a évolué  inégalement. Les choix des éleveurs, calqués sur la mode et la demande du consommateur, eurent raison de certaines lignées au profit d'autres. Ainsi,  on observeaujourd'hui une répartition inégale du sang des fondateurs au sein des étalons . Alors que certaines lignées sont parfois en surnombre, d'autres faillirent disparaitre à plusieurs reprises... En 1988, un livre d'étude sur la race dresse un état statistique assez concluant: Sur l'ensemble des étalons présent dans le monde à cette date:

  • 313 sujets sont de la lignée N (23%)
  • 304 sujets sont de la lignée A (23%)
  • 297 sujets sont de la lignée ST (22%)
  • 236 sujets sont de la lignée M (18%)
  • 114 sujets sont de la lignée W (8%)
  • 38 sujets sont de la lignée B (3%)
  • 37 sujets sont de la lignée S (3%)

La lignée N est alors la plus représentée et elle compte avec les lignées A et ST près des deux tiers des étalons en 1988...

Aujourd'hui, la situation n'a guère changée. Même si des efforts ont été fait par les éleveurs pour sauvegarder les lignées en péril tel que la B et la S, Les lignées N, A et ST restent majoritaires dans le monde.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×