La Robe

L'une des particularité de la race Haflinger est sa forte homogeneïté. En effet , le Haflinger fait parti des races de chevaux où une seule robe est admise. Cette robe c'est celle que portait l'étalon fondateur Folie 249: L'alezan crins lavés. Folie avait entre autre des zebrures et une raie de mulet hérité de ses ancêtres. Ces marques primitives ont pratiquement disparues et seul la robe et les crins blancs se sont transmis de générations en générations.

La robe de l'Haflinger est donc toujours Alezan Crins lavés. Néanmoins, toutes les nuances alezanes sont admises. Cela peut aller de l'alezan clair à l'alezan foncé en passant par le cerise, le cuivré, le doré et le brulé! Certains sujet présentent également une robe grisonnante du type Alezan rubican ou alezan rouanné mais cela reste rarissime. Les crins et la queue sont généralement blanc. Il peut arriver qu'il y a ai un mélange de roux, voir de gris mais cette particularité est peu recherchée par la séléction d'où le faible nombre de sujet. Le Haflinger à une tendances aux marques blanches. Ils sont nombreux à porter une pelotte ou une liste de toute forme. Les balzanes sont plus rares mais peuvent parfois être pénalisantes.

Information sur la robe du Haflinger (paru dans un mensuel d'élevage):

- La robe alezane est devenue au fil des décennies, une véritable marque d'identification de la race Haflinger. Cépendant, ces dernières années, certains protagonistes "spécialistes" de la race en Europe ont décidés de renverser les tabous. Il ya quelques années une discussion eu lieu entre trois d'entre eux: Kerstin Dreborg, June Gillis et Ingeliese Thorsen; tous trois présidents des registres de la race en Suède, au Royaume-Uni et au Danemark. De cette rencontre fut tiré un article à propos des lignées et de l'histoire des robes de l'Haflinger.

En effet, d'après les recherches et les quelques connaissances historiques, Il est affirmé que le haflinger n'a pas toujours été Alezan crin lavés (!). Il y aurait même eu dans les premières générations des sujets Bais, gris, isabelle et noir!  l'étalon fondateur Folie 249 était alezan crins lavés. Cépendant, le père de Folie, El Bedavi XXII, était un Pur sang arabe alezan doré. Dans ses gènes, il gardait surement des traces des diverses robes de ces ascendants. Du coté maternel, la mère de Folie, elle même alezane, était le fruit de divers croisements lui léguant aussi un capital génétique divers. A ceci on peut ajouter les gènes des diverses poulinières d'autres races qui furent saillies par Folie et ses fils pour créer la race. Par conséquent et compte tenu des origines des premiers haflingers, il est plausible que dans les premières générations se trouvait des poneys de diverses robes...

Durant les premières décennies de tentative d'élevage, les éleveurs ont souvent privilégié la séléction des alezans crins lavés sans pour autant faire disparaitre complètement les autres robes. De ce fait, les alezans ont pris une large part des effectifs dès le début du XXème siècle.

Le livre du Capitaine M Horace Hayes publié en 1893 sous le nom de "Points of the Horse" fait état d'un article sur le Haflinger. Il y fait l'éloge de la race, de ses qualités et de son pied sûr en montagne qu'il soit monté ou attelé. Dans ce même article figure un dessin d'un Haflinger de robe complètement noir! Son nom: Martl. Il mesurait 1m39 et fut monté par l'Empereur d'Autriche durant la chasse.

 Martl

 Un autre ouvrage publié un plus tard par le Docteur Karl Thurner: "Der Haflinger und seine Zuchtgebiete" fait également état de la diversité des robes du haflinger à l'époque. Sur une liste de 92 étalons en fonction durant la fin du XIXème et le début du XXème, l'auteur en dénombre 23 bais, 1 noir, 1noir pancaré, 1 rouan et 66 alezans crins lavés! Dans ce même livre, on trouve aussi une liste de poulinières n'étant pas alezanes:

-2/I Asta-Nora: née en 1917 était noire pancaré
-5/I Baba-Mira: née en1922 était baie.
-6/I Asta-Fanny: née en 1918 était noire.
-13/I Ada-Ella: née en 1916 était Isabelle. 1 de ce fils était noir et un autre alezan rouan.
-14/I Aspia-Mitzlborn: née en 1915 était baie.
-16/I Carmen-Katl: née en 1921 était baie.
- 201/II Bianca-Katl:née en 1922 était baie.

 Le tournant à véritablement commencé avec la création des stud books. Celui du tyrol fut édifié en 1926 (cf: la creation du stud book). La séléction fut rude est ce tourna essentiellement autours des alezans crins lavés. En Italie, le studbook fut mis en place en 1931. Sur un effectif de 1000 candidats potentiels pour fonder les bases de la généalogie, seul 370 sujets furent choisis. Parmis les 40 étalons du lot, seul deux d'entre eux n'étaient pas alezans mais bais. Pour les poulinières, des 330 juments choisies, 40 étaient Baies, 4 grises souris, 3 noires et 1 Isabelle.

Dès ce moment, les effectifs des Haflingers n'étant pas alezan crins lavés vont se réduire petit à petit au fil des séléctions de production. Les éleveurs vont donc privilégier la robe alezane et les crins blanc nous laissant une population de Haflinger de robe totalement homogène. A partit des années 40, les alezans devinrent les seuls représentant de la race.

Malgré tout cela, le capital génétique des autres robes n'a pas été complètement héradiqué. Il n'est donc pas impossible que certaines branches de lignée ai concervé ces gênes. De ce fait, même si cela est extrèmement rare, il pourrait arriver que surgisse un jour d'une mise bas..un petit poulain Haflinger noir, bai ou gris...

- Les robes les plus courantes (cliquez pour en savoir plus):

ALEZAN CLAIR

ALEZAN DORE

ALEZAN CERISE

ALEZAN CUIVRE

ALEZAN BRULE

- Les différentes couleur de crins:

CRINS BLANC/BLOND

CRINS ROUX

CRINS GRIS

- Les marques:

BALZANES

LISTE ET PELOTTES

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×