Le Haflinger dans l'armée

La création du stud-book et la mise en place des 7 lignées semble prévoir un bel avenir à l'élevage du Haflinger. Sous l'impulsion du docteur Karl Thurner, la production devint très active durant les années 30. Mais très vite, l'orage de la crise économique s'abattit sur le ciel européen. La vente devint difficile et les éleveurs peinèrent à écouler leur production de chevaux.

La fin des années 30 et les prémisses de la nouvelle guerre vont relancer l'activité de l'élevage. La demande de l'armée en chevaux devint importante. Apprécié pour sa force, sa rusticité et son pied sûr en montagne, le haflinger va devenir un excellent auxiliaire des militaires. La production s'intensifie mais tend à être négligée. Le modèle des étalons et des poulinières n'est plus l'objet d'une séléction stricte et le Haflinger tend à perdre quelques centimètres de sa taille moyenne...

 

Aujourd'hui encore, l'armée autrichienne qui a toujours venté les mérites de l'Haflinger l'emploi encore comme monture ou cheval de bât. Même s'il n'est plus sur les lignes de front, il n'est pas rare de le croiser aux cotés des militaires sur les chemins éscarpés des alpes qui ont forgés sa réputation...

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site